Tremplin LA MUE : 2 périgourdins sur 5 !

Le tremplin la MUE (Musiques Urbaines Émergentes) lancé cette année par le label bordelais Banzaï Lab propose aux artistes de musiques urbaines de tenter leur chance pour, en 1er prix, pouvoir signer chez Banzaï Lab. Le Sans Réserve, SMAC de Périgueux et fier de faire parti du jury. Mais encore plus fier de constater que parmi les 147 candidatures, dans les 5 groupes restants, 2 sont périgourdins !

Ce tremplin a pour particularité d’être exclusivement consacré aux esthétiques de musiques urbaines : Hip-Hop, Trip Hop, Electro, Bass Music, Beatmaking, Dub, Nu Funk, Nu Soul et leurs dérivés. Réalisé en partenariat avec différentes salles de concerts de la région, LA MUE bénéficie également de l’appui du CNV et de la région Nouvelle-Aquitaine. L’année 2018 constitue la première édition de cet événement qui a pour ambition de devenir un rendez-vous récurrent dans la région.

Petit historique :
16 février dernier : les inscriptions sont clôturées : en tout 147 candidatures ont été posées et 116 retenues
19 mars : les premières pré-sélections se sont terminées et 15 groupes ont été retenus ! Parmi ces 15 groupes, 5 seulement sont retenus pour la finale le 10 avril à la Rockshool Barbey où chaque artiste aura 30 minutes de set pour convaincre le jury !
Parmi ces 5 sélectionnés, on retrouve notamment 2 groupes issus de Dordogne : DNA et Me.t.hode ! Bravo à eux !
10 avril : Finale à la Rockshcool Barbey

Et au jour d’aujourd’hui nous attendons tous impatiemment de connaître les heureux gagnants !